Dossier inscription BPJEPS LTP 2017

Le nouveau dossier d’inscription pour le BPJEPS LTP (Loisirs Tous Publics) 2017-2018 est disponible.
Il est à imprimer et à nous renvoyer (rempli avec les pièces demandées) par courrier :

CEMEA de Franche-Comté
18 rue de Cologne – BP 117
25013 BESANCON CEDEX

Ou à scanner et à nous renvoyer (rempli avec les pièces demandées) sur notre boite mail : asso@cemeafc.org

dossier d’inscription 2017

La date limite de retour des dossiers est fixée au :
01 décembre 2016

Pour toute demande d’informations, n’hésitez pas à nous contacter par mail ou par téléphone au 03 81 81 33 80

Le manifeste des Ceméa pour afficher nos ambitions militantes

Logo-ManifesteMilitants associatifs, acteurs au quotidien, citoyens engagés, les militant.e.s des Ceméa savent que l’histoire, les pratiques d’hier et les actions d’aujourd’hui placent les Ceméa au bon endroit pour soutenir les valeurs de l’Éducation nouvelle, mobilisant ainsi une approche politique de l’éducation.

Les Ceméa considèrent l’Éducation nouvelle comme une conception novatrice de l’éducation et affirment la nécessaire transformation sociale de l’environnement politique et sociétal. Résistants face à la montée de puissantes idéologies fondées sur l’exclusion, la ségrégation, le racisme, les Ceméa affirment de nouveau leur combat pour les valeurs de la laïcité, de la démocratie, de la fraternité, de la solidarité et des droits humains. Au-delà des frontières, les Ceméa soutiennent l’émergence d’un monde et d’une Europe solidaires. Ils s’engagent pour construire, par l’éducation, une Europe sociale et politique, une Europe des peuples, et s’impliquent dans l’organisation d’une société civile européenne visible et audible. Les postulats de la confiance, de la considération de l’autre deviennent alors éminemment politiques lorsqu’ils constituent le socle même de toute action éducative.

Une Bibliothèque Humaine pour la Journée Franco-Allemande

IMGP9633Les CEMEA Franche-Comté ont participé cette année aux « Journées Franco-Allemandes » (organisées tous les ans en janvier par l’OFAJ pour célébrer le Traité de l’Elysée) en proposant une bibliothèque humaine à Besançon.

4 citoyens de nationalités allemandes et françaises ont accepté de se transformer en livres humains et ont pu faire partager à la dizaine de personnes présentes leurs expériences interculturelles.

Les stagiaires BPJEPS LTP en mobilité à Hambourg

IMG_0792
Abenteuerspielplatz

La réforme des rythmes scolaires en France bouscule les habitudes et réinterroge les questions d’éducation formelle, non formelle et de leur articulation tout en revendiquant l’accès aux activités de loisirs pour tous les enfants.
Dans ce contexte où les modèles d’éducation des autres pays européens sont souvent cités, nous avons souhaité emmener les animateurs/trices jeunesse franc-comtois(es) en formation afin de voir par nous même ce qu’il en est.

A travers ce projet, nous avons souhaité réfléchir à l’éducation en Europe à travers les situations franc-comtoise et hambourgeoise: Qu’en est-il de l’éducation formelle et non formelle dans les pays et leur articulation : scolaire, périscolaire, extrascolaire ; quelles représentations se fait t’on de l’éducation, comment est-elle organisée, qui éduque, Comment ? Qui sont les animateurs : bénévoles, volontaires, salariés ? L’étude croisée de ces questions dans les 2 villes/régions nous a permis de réfléchir aux enjeux éducatifs d’un espace public local, national, européen et international et d’aider les stagiaires à enrichir et complexifier leur identité professionnelle d’animateurs et animatrices.

Projection-débat du film « La source des femmes » de Radu Mihaileanu

Dans le cadre de la semaine de la solidarité internationale, le groupe « genre et coopération internationale » du CERCOOP, dont les CEMEA font partie, vous invite à une soirée de projection du film « La source des femmes ».

Entrée libre et gratuite!

La Source des Femmes est un film truculent, tendre et beau qui pousse à réfléchir à la fois sur le rôle de la femme dans la société et dans la préservation de la ressource en eau. Car, que ce soit au Nord comme au Sud, les disparités entre femmes et hommes perdurent et elles sont renforcées par la gestion des ressources naturelles et les dérèglements climatiques.

La projection sera suivie d’un débat sur le genre et les changements climatiques.

Le jeudi 19 novembre à 20 heures, salle Battant.

BAFA – séjours à l’étranger #2

DSC_0499Pour la seconde fois, les CEMEA de Franche-Comté ont proposé et réalisé un stage BAFA 3 à Séville du 24 au 29 Octobre 2015.
Et, pour la seconde fois, l’association Sevilla Acoge nous a accueilli et a permis à certains stagiaires qui l’on choisi pour leur projet collectif, de partager un moment de travail avec eux.

Nous sommes partis à 8 stagiaires et 2 formatrices. Petit groupe mais des moments forts comme les stages peuvent en créer ! Entre les discussions de bilan de centre de vacances, sur le sens du voyage, les stéréotypes et les représentations, des visites de la ville sous diverses formes et la rencontre de Sévilla Acoge, les jeux linguistiques, nous n’avons pas eu le temps de nous ennuyer.

Le stage a fait vivre aux stagiaires des démarches et des réflexions que les CEMEA souhaitent mettre en avant pour la rencontre de l’Autre.
Comme le dit Sévilla Acoge « Unir sin confundir y distinguir sin separar » – Unir sans confondre, distinguer sans séparer.

Témoignage de stagiaire :

« Je m’appelle Laetitia, j’ai 19 ans et j’ai souhaité participer à ce stage d’approfondissement car le thème proposé « Encadrement de séjours à l’étranger et rencontres interculturelles en Espagne » me plaisait particulièrement et correspondait à mes attentes.
Mon objectif était de découvrir comment, grâce à l’immersion dans la ville de Séville, on pouvait organiser un séjour culturel à l’étranger avec des jeunes. Ce stage m’a permis ainsi d’avoir une autre vision du voyage à l’étranger et des rencontres interculturelles que j’ai eu l’occasion de connaître lors de mes précédents voyages scolaires.
L’association Sevilla Acoge que nous avons rencontrée lors de notre stage, nous a laissé un temps fort pour réaliser une animation avec des jeunes de cultures différentes, ce qui m’a profondément enrichi. Bien que nous ne parlions pas la même langue, des liens se sont crées lors du déroulement du jeu qui a été apprécié par tous.
Enfin , je tiens à remercier les CEMEA de Franche-Comté ainsi que les organisatrices de ce stage qui nous ont accompagnés tout au long de la formation dans une ambiance chaleureuse et au sein d’un groupe particulièrement dynamique, ouvert et désireux de concrétiser son projet « . Lo que me parece mas importante : Unir sin confundir y distinguir sin separar. Muchas Gracias a todos, y Hasta la vista ! »

LAETITIA

Formation des élèves pour une éducation aux écrans

Internet est massivement utilisé par les adolescents aujourd’hui. C’est un espace aux multiples fonctions, d’échanges, d’expression et de communication, d’information, d’accès aux savoirs et de recherche d’information, de divertissement et de jeu.
Ces fonctions s’exercent au travers d’écrans multiples comme l’ordinateur, le téléphone portable et maintenant la télévision qui se connecte à internet.

Mais, Internet est aussi fortement marqué par un environnement commercial, très prégnant et agressif. La dimension de production et d’édition de contenus par les utilisateurs en ligne est décuplée, par une diffusion très large.