Table ronde pour les rythmes scolaire à Besançon

Dans un souci de permettre à chacun.e de se décider, la municipalité de Besançon, a mis en place, lundi 27 novembre, une conférence-débat sur la question des rythmes scolaires.


Une salle bien remplie, une soirée organisée aux petits oignons et une succession d’interventions, les ingrédients étaient réunis pour que cet événement soit réussi.
Après un petit mot (vidéo) de Jean-Louis Fousseret, l’animateur a présenté le déroulement. Deux experts (Bruno Suchaut et Romuald Adala ) ont livré leur opinion puis François Testud (vidéo) a déroulé son leitmotiv pour un découpage de la semaine plus propice au respect des rythmes de l’enfant.

À l’issue de cette introduction instructive, ce fut le tour de trois parents d’argumenter leur intention de vote lors de la consultation citoyenne du 10 décembre prochain (rappelons que trois choix sont possibles : semaine de 4 jours, de 4 jours1/2 avec mercredi matin et 4 jours 1/2 avec samedi matin.

Enfin pour terminer le tour d’horizon des avantages et des inconvénients de chaque proposition une adjointe au maire de la ville de Versailles, la Présidente de l’association nationale des Ceméa, une représentante « grand-est » de Léo-Lagrange, une de la la Ligue de l’enseignement et un du dojo franc-comtois ont présenté au public leur position.
Une opportunité pour eux de s’exprimer sur la place des associations partenaires de la co-éducation dans le dispositif de la réforme des rythmes.

À cette occasion la prestation de Marie Richard, présidente des Ceméa a permis de positionner le mouvement comme un ardent défenseur de la semaine de 4 jours et demi avec le mercredi matin. Elle a en particulier insisté sur l’ dans l’émancipation de tous les enfants, au cœur du dispositif.

La soirée s’est achevée sans débat avec le public, le temps imparti étant écoulé.

On peut affirmer sans vergogne que ce fut un moment riche d’enseignements et que d’aucuns ont pu se faire une idée plus précise de leur opinion.

(Prise de parole de Marie Richard, source et vidéo complète sur le site de la mairie de Besançon)